Gilles Carréric, atouts pour être maire à Lanester – Article OF

Gilles Carréric a dévoilé sa liste vendredi 17 janvier 2020 à Quai 9. Un show soigneusement orchestré devant près de 200 personnes, avec la parole donnée aux 34 colistiers, pour se présenter et exprimer par là même à l’unisson leurs Ambitions communes : faire triompher leur « projet citoyen écologiste et solidaire » dans l’union à gauche en mars prochain. Pas franchement une surprise. Gilles Carréric y a travaillé depuis sa déclaration de candidature en février dernier. Il s’est d’abord attelé, entouré d’une équipe réduite à une dizaine de personnes, à bâtir et à faire partager aux Lanestériens son projet.

« Nous avons animé plusieurs ateliers et travaillé sur cinq défis majeurs pour la ville : Lanester ville village, Lanester ville en transition écologique, Lanester ville de services publics pour tous, Lanester ville de liens et Lanester ville dans l’agglomération », rappelle-t-il.

Une union qui s’est faite naturellement

La désunion à gauche aurait été mortifère et annonciatrice de défaite. À l’inverse, Gilles Carréric, investi par Lanester Nouvelle Citoyenneté (LNC), avec le soutien franc et massif de la sortante Thérèse Thiéry, au premier rang de l’assistance hier soir, a su rassembler large et faire alliance avec Europe écologie les verts, le Parti socialiste, le Parti communiste, Génération. S, et l’Union démocratique bretonne.

« Nous avions la conviction que le projet était le ciment de l’union. Une union nécessaire, vitale et impérative », ajoute-t-il. En mettant en avant « la menace qui n’a rien de virtuelle » que représente la poussée du Rassemblement national. Une union nécessaire aussi « pour faire face à la Liste LREM », dont il décrit « les ambiguïtés détestables ».

À l’arrivée, Gilles Carréric se réjouit d’avoir su « trouver la savante alchimie » pour constituer sa liste.

Moyenne d’âge : 53 ans

Lanester Ambitions Communes présente une liste de candidats âgés de 23 à 72 ans, répartis entre quatorze adhérents de LNC, trois d’EELV (Europe écologie les verts), cinq du PS (Parti socialiste), quatre du PC (Parti communiste), un de Génération. S, trois de l’UDB (Union démocratique bretonne) et sept issus de la société civile.

La moyenne d’âge de l’équipe est de 53 ans. Un candidat est âgé de moins de 30 ans, six de 30 à 39 ans, cinq de 40 à 49 ans, douze de 50 à 59 ans, treize de 60 ans et plus. La liste des candidats est composée d’un étudiant, 21 actifs, une mère au foyer et quatorze retraités.

 

Lire la suite de l’article >

Source : Ouest France

A lire également
Menu